Ce par quoi tout commenca.

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Ce par quoi tout commenca.

Message par Scoub le Lun 18 Déc - 19:08

Un fin voile de neige recouvre Ryoko Owari Toshi, la Cité des Mensonges, alors que les volutes de fumée des innombrables foyers semblent se dresser comme autant de stalagmites ephemères. Au milieu de cette jungle urbaine, remontant la rue de l'alabatre, Todokaji se démène. Le marchand a en effet réussi à négocier à prix d'or à un marchand du clan de la Licorne un étrange breuvage dont il se fait fort de devenir le pourvoyeur officiel auprès des quelques riches samuraïs qui fréquentent de temps à autre son établissement. La Carpe Prospère est en effet un établissement propre et sain, dont le thé est toujours un délice pour le palais. On y trouve les thé recherchés et amer du clan du Dragon, les thés subtils et doux du clan de la Grue, ceux du clan du Phénix au gout si prononcé, mais aussi diverses boissons du clan de la Mante, et les mystérieux breuvages gaijins du clan de la Licorne. Todokaji est un marchand comblé. Evitant de marcher sur les plates-bandes des marchands du clan du Scorpion, tout en pronant un service de qualité et même personnalisé, c'est un homme d'une organisation minutieuse, qui à toujours un mot gentil pour ceux qui rentrent dans son auberge. Il est aussi réputé pour être soutenu par de puissants samurais de la famille Yasuki, qui réussissent par son intermédiaire à faire de fructueux contrats, et lui assurent en retour une dépendance totale par rapport aux puissants suivants de Dame Kachiko. Cette neutralité confère à son établissement une réputation de lieu où l'on peut parler sans crainte d'être entendu. De larges ventaux ornés d'estampes séparant les différents groupes viennent conforter cette impression de calme propice, et l'atmosphère y est agréable sinon chaleureuse.

Poussant les larges pans de tissu rouge portant les kanji blancs du nom de son établissement, Todokaji se défait prestement de ses zori, ces chausses de bambou tressé maintenues au pied par une cordelette de tissu. Il les range rapidement sous l'estrade, et tend le paquet qu'il porte à l'un de ses serviteurs, lui intimant l'ordre d'aller ranger la précieuse boîte dans un endroit sec et chaud. Le jeune homme s'éxécute promptement et disparait bientôt dans l'embrasure de l'un des selliers du salon de thé.

Réajustant son kimono, le patron tente de faire rentrer sa bedaine pour serrer un peu plus sa ceinture. Les ans ont passé depuis l'époque où il n'était qu'un simple livreur de sake pour une des plus grosses auberges de la ville, et son ventre a pris en importance en même temps que sa fortune. Il ne s'agirait pas pour lui de paraître tel un vieil heimin poussif et rondouillard: il va bienôt jouer l'avenir de son commerce et peut-être un nouveau marché, lucratif et serein. Evidemment, il est bien plus simple de faire de l'argent avec l'opium à Ryoko Owari Toshi. Mais Todokaji n'aime pas celà; il a vu bien trop de jeunes gens faméliques vendre leurs derniers biens pour se payer une dose de cette "boue noire", qui vide l'esprit en même temps que la bourse. Et Todokaji est bien trop avare pour être opiomane.

Il médite à tout celà juste à l'orée de son établissement, sondant du regard la rue qui mêne, plus loin, au quartier noble, une route qu'il empruntera peut-être un jour pour apporter sa dernière trouvaille aux samuraïs, s'il arrive à les convaincre.
Ecarant légerement le lourd rideau qui permet d'isoler quelque peu le salon du froid, il claque deux fois ses lourdes mains à l'attention de ses employés:
"Allons, allons, préparez-vous, je vois certains de nos clients arriver!"
avatar
Scoub
Immortel des Monts de la Tartine
Immortel des Monts de la Tartine

Nombre de messages : 2075
Age : 32
Localisation : Vienne
Date d'inscription : 14/12/2006

http://rokugannoshite.activebb.net

Revenir en haut Aller en bas

Matsu Shirushi

Message par Hida Stoof le Mer 20 Déc - 21:12

Après une longue journée d étude et de labeur, Matsu Shirushi décida de se rendre dans un salon de thé pour se détendre et prendre une bonne tasse de thé dans un établissement comme il faut. Après de longue recherche elle décidai de me laisser guider par ses ancêtres.

Au moment ou la jeune Matsu a poussé les pans de tissu, elle a su que ce salon était celui qu il lui fallais. Après s'être assis en seiza et avoir remis les plis de mon kimono elle c est mise à attendre l arrivé du gérant.
avatar
Hida Stoof
Gardien de la Source
Gardien de la Source

Nombre de messages : 1040
Age : 32
Localisation : le Dojo du chateau de la magistrature de Ryoko Owari Toshi
Date d'inscription : 14/12/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce par quoi tout commenca.

Message par Scoub le Mer 20 Déc - 23:12

Todokaji fît mine de sortir de son arrière-boutique. Mieut valait en effet donnât l'impression que la visite fût impromptue, alors que le marchand s'y préparait depuis plusieurs jours.

"Konnichi-wa, samurai-sama! Ca par exemple! Que les kamis me foudroient si ca n'est pas notre chère dame de la famille Matsu ! Quel bon vent vous amêne, Matsu-sama ?"

Le patron avait déja posé sur la table une coupelle aux motifs de guerriers hostiles, ayant à l'avance installé à portée des coupes qui raviraient, il en était persuadé, les goûts de chacun.

"C'est toujours un plaisir de voir que les honorables samuraïs qui accompagnent le seigneur Norugumi continuent à fréquenter mon modeste établissement. J'espère que le seigeur Norugumi-sama se porte à merveille, j'ai reçu récemment une pleine cargaison de ce sake des terres du clan du Lion qu'on dit fort long en bouche. Il arrive directement de la province Dairiki. Et j'ai reçu également des beignets aux haricots pas plus tard que tout à l'heure, ca vous dit ?"
avatar
Scoub
Immortel des Monts de la Tartine
Immortel des Monts de la Tartine

Nombre de messages : 2075
Age : 32
Localisation : Vienne
Date d'inscription : 14/12/2006

http://rokugannoshite.activebb.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce par quoi tout commenca.

Message par Hida Stoof le Jeu 21 Déc - 10:59

"Akodo Norugumi sama se porte a ravir et se familiarise avec sa nouvelle fonction."

"Je souhaiterai un de vos beignet ainsi qu une coupelle de thé, mon esprit et mon âme sont pure et ne les souillerai pas avec ton alcool gérant."

La jeune lionne s inclinât délicatement en souriant pour montrer à Todokaji qu elle ne le menaçai nullement
avatar
Hida Stoof
Gardien de la Source
Gardien de la Source

Nombre de messages : 1040
Age : 32
Localisation : le Dojo du chateau de la magistrature de Ryoko Owari Toshi
Date d'inscription : 14/12/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce par quoi tout commenca.

Message par Scoub le Jeu 21 Déc - 11:26

Le marchand eut une mine déconfite. C'était bien la première fois qu'il entendait un samuraï refuser une coupelle de sake gratuite! Et puis, avec cette histoire de souillure de l'âme, il ne pouvait décemment lui proposer la nouvelle boisson qu'il comptait proposer au seigneur Norogumi! Ses plans de la journée se trouvèrent donc bousculés par la simple réponse de cette samuraï-ko de quatorze ans. Todokaji se dit qu'il aurait mieux fait d'écouter sa pauvre mère et d'ouvrir un bordel. Les gens s'y montraient moins sélectifs...

"Hai, bien sûr, noble dame! Tannosuké ! Fais boullir de l'eau pour notre valeureux samuraï ! Et amènes donc quelques-uns de ces biscuits de Dairiki !"

Le commis, qui ne devait pas avoir beaucoup plus de 13 ou 14 ans, inclina peureusement la tête et partit vite s'executer.
Todokaji, quant à lui, s'assit en face de la jeune Lionne et posant son coude sur la table, se lança:

"Mais, dîtes-moi, vous qui êtes un samuraï, vous saurez certainement me dire ce qui se passe en ce moment à la capitale, neh ?"

Pas de jet sur ce forum, ici, tu éludes la question ou tu réponds ce que tu sais/ ce que tu veux.
avatar
Scoub
Immortel des Monts de la Tartine
Immortel des Monts de la Tartine

Nombre de messages : 2075
Age : 32
Localisation : Vienne
Date d'inscription : 14/12/2006

http://rokugannoshite.activebb.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce par quoi tout commenca.

Message par Hida Stoof le Jeu 21 Déc - 12:01

"Je pensais que les affaires d état ne conscernaient pas les heimins, la seule chose que vous devez savoir, l assemblée des clans majeur occupe de tout."

"Heimin si je vien ici c est pour me changer les idée et parler de sujet auquelle je ne fait pas attention pendant le reste de la journée, si tu souhaite tout de meme me faire la conversation trouve un sujet qui puisse me distraire..."

La jeune matsu gardai la porte dans sont angle de vue (Un Sensei Alcoolique pourrai etre attiré par une coupe de saké a l oeuil)

"Todokaji, connai tu le groupe de danseur a la mode?"
avatar
Hida Stoof
Gardien de la Source
Gardien de la Source

Nombre de messages : 1040
Age : 32
Localisation : le Dojo du chateau de la magistrature de Ryoko Owari Toshi
Date d'inscription : 14/12/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce par quoi tout commenca.

Message par Scoub le Jeu 21 Déc - 12:17

"Eh bien tout dépend, je sais qu'il y a dans les différents quartiers des danseurs pour le nouvel an et différentes fêtes, mais à vrai dire je ne connais parmi les samuraïs qu'une seule troupe, dont on fait l'éloge partout en ville ! C'est la troupe de la Corne d'Or, une troupe de théatre de gens du clan du Scorpion..."

"J'ai entendu dire aussi que certaines troupes du clan de la Grue n'étaient pas mauvaises, mais pour ca il vous faudrait discuter avec Shiba Kanitsute-sama, il s'y connait vraiment bien dans tout ce qui concerne les artistes, c'est lui-même un grand mécène, à ce qu'il parait! Avec un peu de chance, vous le croiserez aujourd'hui, je sais qu'il attend de goûter à une nouvelle boisson que je me suis procuré..."

Le revirement était assez subtil, et peut-être arriverait-il à interresser la Matsu. La journée n'était pas forcément perdue, pensa le marchand...
avatar
Scoub
Immortel des Monts de la Tartine
Immortel des Monts de la Tartine

Nombre de messages : 2075
Age : 32
Localisation : Vienne
Date d'inscription : 14/12/2006

http://rokugannoshite.activebb.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce par quoi tout commenca.

Message par Hida Stoof le Jeu 21 Déc - 12:32

"Une nouvelle boisson? quelle est elle? est-ce un nouveau thé du clan de la mante?"

la jeune Matsu se montra interessé par se que lui dit todokaji

"todokaji pourrez vous me prévenir lorsque Shiba Kanetsuke sama arrivera dans votre échoppe?je vous remercie d avance"
avatar
Hida Stoof
Gardien de la Source
Gardien de la Source

Nombre de messages : 1040
Age : 32
Localisation : le Dojo du chateau de la magistrature de Ryoko Owari Toshi
Date d'inscription : 14/12/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce par quoi tout commenca.

Message par Scoub le Jeu 21 Déc - 19:15

"Bien sûr ! Si ca se trouve, le temps que vous terminiez de déguster, il sera peut-être déjà là ! Quant à ce breuvage dont je vous ai parlé, il s'agit non pas d'un thé mais presque. C'est la graine d'un fruit gaijin qu'on réduit à l'état de poudre, avant d'en faire une boisson. De nombreux samuraïs lui trouvent un goût exquis, et les gaijins qui l'ont importé dans notre bon empire lui prêtent de nombreuses vertus, comme de couper la faim ou de permettre de voyager une journée entière sans ressentir la fatigue ! Ils appellent cette boisson chokore-to, et je peux vous en faire gouter une fois que vous aurez consommé votre thé! Son goût est beaucoup plus prononcé, et il risquerait d'atténuer la suavité du thé si vous le consommez avant."

Les gaijins. Le Fils des Cieux leur avait donné trois ans pour faire leurs preuves alors que la Guerre des Clans prenait son essor. Ils arrivent donc bientôt à la limite de leur contrat, et le fait qu'ils n'aient pas fait parler d'eux outre-mesure constitue un argument certains pour ceux qui souhaitent les voir rester à Rokugan. Il es aussi, parallelement, un argument pour les traditionalistes exacerbés qui stipulent que s'ils n'ont rien fait de nuisible, ils n'ont rien apporté de bénéfique non plus, et que leur présence souille la terre sacrée de l'Empire d'Emeraude. Néanmoins, même les plus xénophobles des samuraïs n'ont jusque là rien tenté contre les gaijins, car ce serait par là même aller contre la volonté de feu l'empereur...

"Mais peut-être désirez-vous, tout de même, essayer cette merveilleuse boisson, dame Matsu ?"


Dernière édition par Scouby le Jeu 11 Jan - 17:07, édité 2 fois
avatar
Scoub
Immortel des Monts de la Tartine
Immortel des Monts de la Tartine

Nombre de messages : 2075
Age : 32
Localisation : Vienne
Date d'inscription : 14/12/2006

http://rokugannoshite.activebb.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce par quoi tout commenca.

Message par Hida Stoof le Jeu 21 Déc - 22:09

"c est tres interessant, je souhaiterai gouter a se chokore-to...cela me ferai plaisire de gouter la seule chose que les gaijin aient amené de bien dans notre noble empire."


Dernière édition par le Jeu 11 Jan - 14:57, édité 1 fois
avatar
Hida Stoof
Gardien de la Source
Gardien de la Source

Nombre de messages : 1040
Age : 32
Localisation : le Dojo du chateau de la magistrature de Ryoko Owari Toshi
Date d'inscription : 14/12/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce par quoi tout commenca.

Message par Scoub le Mer 10 Jan - 13:44

Le jeune Tannosuke réapparut bientôt, apportant un bol de la fameuse boisson bien chaude. Si Todokaji ne possédait pas la vaisselle la plus raffinée de Ryoko Owari, il n'en restait pas moins foncièrement généreux quand à la quantité de ses mets, ce qui lui valait une bonne opinion de la part de ses clients. Il existait d'ailleurs une expression pour qualifier les gros buveurs: "un homme à ruiner Todokaji". Le bol fumant fut rapidement extrait des mains du serviteur par le patron, qui le tendit ensuite à la jeune lionne.

"Il provient de ma cave personnelle, appuya-t-il d'un coup d'oeil, esperant par là quelque compliment. J'y tiens, ca n'est pas tous les jours qu'on reçoit quelqu'un de votre classe."

Le propos était sincère, et il était notoire que Todokaji s'occupait toujours très bien de sa clientèle.

Le rideau de velous s'écarta, laissant apparaître une silhouette ...


Dernière édition par le Jeu 11 Jan - 17:06, édité 1 fois
avatar
Scoub
Immortel des Monts de la Tartine
Immortel des Monts de la Tartine

Nombre de messages : 2075
Age : 32
Localisation : Vienne
Date d'inscription : 14/12/2006

http://rokugannoshite.activebb.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce par quoi tout commenca.

Message par Gunther Fett le Mer 10 Jan - 16:37

La rumeur qui se dégagea des tentures écartées par le nouvel arrivant glaça l'échine des clients présent dans la salle, les forçants qui de se recroqueviller dans l'espoir de retrouver un peu de chaleur, qui de se retourner pour connaitre l'origine de se sinistre courant d'air... Qui n'en était pas un...

L'homme, de taille moyenne et certainement robuste, était couvert d'un kimino de bonne facture et d'un haori finement coupé pour son porteur. Mais l'aura qu'il dégageait était loin du noble Seigneur avenant, il semblait envellopé d'une sinistre humeur glacée. Les yeux qui osaient se porter sur lui devinaient facilement son appartenance au Clan du Crabe, samouraï rare en cette cité... Comme dans l'ensemble de l'Empire à vrai dire... Non, le plus intrigant était l'étrange masque mortuaire blanc aux contours pourpre qui pour l'oeil accomplit, ne faisait aucun doute quand à l'école du visiteur.

Si le Crabe est rare à Ryoko Owari, que dire des sombres membres de la famille Kuni ?
Des moins courageux, la majorité baissèrent d'un ton... Certains se mirent même à bafouiller lorsque la voix caverneuse émanant de l'homme, semblant sortir d'outretombe retentit :

Konbonwa patron, une bouteille de Shoshu et quelques Sembeïs, dozô.

_________________
Don't mess with a Mando.
avatar
Gunther Fett
Très Saint Inquisiteur de la Foi de la Tartine
Très Saint Inquisiteur de la Foi de la Tartine

Nombre de messages : 650
Age : 33
Localisation : Mandalore
Date d'inscription : 14/12/2006

http://www.boulanger.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce par quoi tout commenca.

Message par Hida Stoof le Jeu 11 Jan - 15:12

la jeune lionne trempais ses levres dans le breuvage que lui avais apporté Tannosuke lorsque cet homme du clan du crabe pénétra dans la piece. Elle reconnu de suite l'un des compagnon de route de sont oncle Akodo Norugumi sama. L'imposant samurai se tenait debout dans l entrée de l auberge.

Apres s etre levé, la jeune lionne s inclinat en hurlant:

KONICHIWA KUNI OZAKU SAMA, VOULEZ VOUS VOUS JOINDRE A MOI? ONAGAI SHIMAZU!"

la jeune lionne restat incliné en attendant la réponse du Crabe comme le demande l étiquette.
avatar
Hida Stoof
Gardien de la Source
Gardien de la Source

Nombre de messages : 1040
Age : 32
Localisation : le Dojo du chateau de la magistrature de Ryoko Owari Toshi
Date d'inscription : 14/12/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce par quoi tout commenca.

Message par Gunther Fett le Jeu 11 Jan - 15:39

L'instant sembla flotter un instant, le regard du Shugenja glissa jusqu'à l'enfant-Lion qui venait de lui percer les tympan, à lui et à l'assemblée. Il scruta l'apprentie-bushi ko de haut en bas. C'était la nièce de Norugumi.
Pour Osaku, elle représentait l'antithèse même du noble seigneur de la famille Akodo. Si il était la patience, elle était la tempête, si il était le courage, elle était la témérité... Le membre de la famille Kuni eut un semblant de frémissement au coin des lèvres... Le début d'un sourire, cette Lionne représentait bien l'un des points que le Crabe appréciait : L'authenticité dans la force et la spontanéité. Avec un membre du clan du Lion, on ne perd pas son temps en palabres inutiles...

Il ne répondit pas ouvertement, mais adressa un signe affirmatif du chef. Il se dirigea vers sa tablée tout en réflechissant. Elle l'avait hellé avec fougue, il se fichait bien de ce que pouvaient penser les samouraïs environnant... Mais cet étrange appel semblait être une simple politesse... Dû à son rang ? ou peut être à son amitié avec Akodo Norugumi ? Mais certainement pas parce qu'elle le connaissait...

Il soupira : De l'étiquette...

Une fois à la hauteur de la lionne, il la gratifia d'une très petite courbette, bien plus qu'il n'en faisait pour le commun, après tout, elle était d'un sang noble et d'une famille respectable. Somme toute, il lui sourit comme il l'avait fait plus haut. Puis, simplement :

Domo.

_________________
Don't mess with a Mando.
avatar
Gunther Fett
Très Saint Inquisiteur de la Foi de la Tartine
Très Saint Inquisiteur de la Foi de la Tartine

Nombre de messages : 650
Age : 33
Localisation : Mandalore
Date d'inscription : 14/12/2006

http://www.boulanger.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce par quoi tout commenca.

Message par Hida Stoof le Jeu 11 Jan - 15:53

La jeune lionne ravi d acceuilir un ami de sont oncle a la table cria:

"DOMO ARIGATO GOZAIMASU KUNI OZAKU SAMA!"

puis pris place a la table, en s asseillant dans la plus pur tradition rokuganie.

reprenant sa tasse de chokore-to la jeune lionne en proposa a sont invité avant d en boire une gorgée. la boisson était amer et tres forte, cela lui rappellais la tambouille infecte que lui servait les instructeurs dans sont dojo.

"c est fort et gouteux" répondit elle."Todokaji Hito, votre cave doit regorger de trésor et meme si se brevage est certe un met Gaijin, je pense qu il plairat sertainement au membre de ma famille. J espere pouvoir le faire gouter a mon oncle d ici peut de temps."


Dernière édition par le Mar 16 Jan - 11:51, édité 1 fois
avatar
Hida Stoof
Gardien de la Source
Gardien de la Source

Nombre de messages : 1040
Age : 32
Localisation : le Dojo du chateau de la magistrature de Ryoko Owari Toshi
Date d'inscription : 14/12/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce par quoi tout commenca.

Message par Scoub le Jeu 11 Jan - 17:23

"Ce serait un honneur pour moi, Dame Matsu!" répondit Todokaji, signalant par là même que la cave était sienne.

Le patron avait du mal à contenir sa joie; enfin s'offrait à lui l'opportunité dont revaît tout marchand à Ryoko Owari Toshi : la pleine confiance et le monopole du marché pour un seigneur de haut rang et de sa famille! Les bénéfices qui se profilaient semblaient juteux, et aucun evênement de la journée ne pourrait affecter la bonne humeur de Todokaji.

"Tu as entendu la dame, Tannosuke, allons, remercie-la ! vociféra le marchand à l'adresse de son serveur, qui semblait à vrai dire plus à un larbin qu'a un employé. Mais qu'est ce que j'ai fait aux kamis pour hériter d'un neveu pareil !"

Le patron se lamenta sur son sort quelque temps, puis osa un coup d'oeil en direction du shugenja, nouvellement arrivé. Les mons du clan du Crabe ne l'étonnèrent pas le moins du monde, son établissement étant réputé pour être fourni par des membres de la famille Yasuki ...

"Ah oui, les senbeïs. INOKA ! Apportes quelques senbeïs pour notre client !!"

Puis, se tournant vers son client, il adressa un large sourire, sorte de gage de bienvenue, et annonca tout de go:

"Je vais moi-même aller préparer votre thé, Excellence, si vous le permettez."
avatar
Scoub
Immortel des Monts de la Tartine
Immortel des Monts de la Tartine

Nombre de messages : 2075
Age : 32
Localisation : Vienne
Date d'inscription : 14/12/2006

http://rokugannoshite.activebb.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce par quoi tout commenca.

Message par Hida Stoof le Mar 16 Jan - 11:58

"Dites moi Kuni Osaku sama, que faites vous dans la grande cité de Ryoko Owari Toshi? il est rare de rencontrer des membres de votre noble clan ici..."

la jeune lionne s inclinat en parlant pour montrer son respect au Shugenja du clan du crabe.
avatar
Hida Stoof
Gardien de la Source
Gardien de la Source

Nombre de messages : 1040
Age : 32
Localisation : le Dojo du chateau de la magistrature de Ryoko Owari Toshi
Date d'inscription : 14/12/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce par quoi tout commenca.

Message par Gunther Fett le Jeu 18 Jan - 15:59

Osaku lorgnait la tasse étrange dont le contenu opaque avait fait apparement plaisir à la jeune Lionne, alors qu'il l'étudiait du regard, se préparant à en demander une tasse à Todokaji, la petite Matsu lui posa cette question consernant son clan. Un rare sujet qui pouvait l'interresser somme toute.

Il fit ce que, venant de lui, on pouvait appeller un sourire.

Dans peu d'endroit, Matsu-san... Il est rare de croiser un membre de mon clan à peu pret partout dans l'Empire... Par rapport à votre clan, vous verrez que même jusqu'à nos propres frontières, vous croiserez peu des miens.

Il soupira un instant puis continua :

Cependant, en cette cité, j'ai réussi à trouver deux congénères, Dame Nobuko, noble représentante de la famille Yasuki... mmh... Il eut à nouveau un rictus assimilable à un sourire Brocanteuse... Ainsi que Kaiu Shinya-san... il eu un instant d'hésitation par rapport au suffixe employé, puis haussa les épaules.

Enfin... Je suis Magistrat du Crabe... Il fallait bien que quelqu'un représente mon clan en ces lieux... Et puis nos relations avec Norugumi-sama et dame Namiko-sama ne me dépayse pas trop...

Là, il sembla completement absorbé par une pensé qui le fit sourire franchement, un sourire nostalgique et plein de chaleur. Puis il murmura :

J'attend avec grande impatience notre prochaine épopée.

_________________
Don't mess with a Mando.
avatar
Gunther Fett
Très Saint Inquisiteur de la Foi de la Tartine
Très Saint Inquisiteur de la Foi de la Tartine

Nombre de messages : 650
Age : 33
Localisation : Mandalore
Date d'inscription : 14/12/2006

http://www.boulanger.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce par quoi tout commenca.

Message par Hida Stoof le Jeu 18 Jan - 19:47

la jeune lionne fit sa mine "réjouie"... et dit:

"Je connait Kaiu Shinya-sama le noble forgeron de cette grande cité. J ai accompagné mon oncle pour aller voire le maitre forgeron..."

la matsu s inclina et dit:"j attend aussi votre prochaine épopée, en esperant avoir la permition de vous accompagner..."
avatar
Hida Stoof
Gardien de la Source
Gardien de la Source

Nombre de messages : 1040
Age : 32
Localisation : le Dojo du chateau de la magistrature de Ryoko Owari Toshi
Date d'inscription : 14/12/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce par quoi tout commenca.

Message par Gunther Fett le Jeu 18 Jan - 22:52

Osaku fut gêné d'avoir pensé si haut que la jeune Lionne l'eut entendu, mais son visage n'en laissa rien parraître. Qui plus est, il la regarda non sans cacher un regard mellant pitié et sympatie : Cette jeune enfant, tout aussi habile pouvait-elle être, ne mesurait pas vraiment de quelle genre d'épopée le Shugenja parlait...

Il y repensa, son esprit était-il dérangé ? Durant les quelques mois où il avait accompagné Ikoma, puis Akodo Norugumi, il avait maintes fois échappé à la mort, ils s'étaient tant de fois retrouvés confronté à celle d'autrui... Okitsugu, un rare membre du Clan de la grue qui avait vallut l'estime d'Osaku. Comment diable pouvait-il regretter cette époque de survie ? Il haussa les épaules... Pourquoi pas après tout ?

Son regard passa sur la jeune Lionne avec encore ce début de sourire qui pointait au bord de ses levres, puis il avisa de loin le tavernier et éleva la voix afin qu'il fut entendu, sans pour autant hurler...

Tenancier ! Je crois vous avoir demandé quelques senbeïs ainsi qu'une bouteille de shoshu, et puisque vous y êtes, mettez moi donc une tasse de cette étrange boisson que vous avez servie à ma jeune amie !

Puis il posa de nouveau ses yeux sur la Lionne.

mmh... Forgeron dites vous ? Cela ne m'étonne guère... la famille Kaïu, outre leur talent de stratège et d'ingénieur, sont reconnus à travers tout l'Empire comme étant les meilleurs forgeur, sauf votre respect.

Il se prit à penser : Jamais il n'avait autant parler avec quelqu'un de toute son existance... à quelques exception pret.

_________________
Don't mess with a Mando.
avatar
Gunther Fett
Très Saint Inquisiteur de la Foi de la Tartine
Très Saint Inquisiteur de la Foi de la Tartine

Nombre de messages : 650
Age : 33
Localisation : Mandalore
Date d'inscription : 14/12/2006

http://www.boulanger.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce par quoi tout commenca.

Message par Scoub le Dim 21 Jan - 20:50

Todokaji tresaillit. Il était occupé à faire chauffer de l'eau pour le thé quand le shugenja lui rappella que c'était du shochu qu'il avait commandé. Shikucho! Le marchand se maudit interieurement. Il se leva prestement, saisit une cruche derrière lui, et la tendit à Inoka, la jeune servante, alors qu'elle passait à proximité afin d'aller apporter les gateaux au nouvel arrivant. Il se mit aussitôt après à la préparation de la fameuse boisson gaijin. Il n'avait pas encore placée cette boisson dans la discrete liste qui servait de repere de prix aux samourais, afin que ces derniers n'aient pas à s'enquérir du prix de leur repas tout en le connaissant parfaitement...

La Carpe Prospère, si elle maintenait des prix corrects, restait un endroit où chacun pouvait venir, de l'humble pélerin en voyage jusqu'au samourai au service d'un seigneur renommé. Todokaji n'arrivait ni ne voulai élever son échoppe au rang de maison huppée ou seule une élite triée sur le volet viendrait s'asseoir: il lui arrivait trop fréquemment de commettre un petit impair ou une légère bourde, prise à la rigolade dans le milieu hétérogène de son commerce, qui n'aurait pas été pardonné dans les plus hautes strates que visait une auberge de grand luxe.

Il s'activait, mélangeant promptement les ingrédients et touillant énergiquement la boisson gaijin avec un fouet afin de la faire mousser: c'était la recette que lui avait donné ce marchand du clan de la Licorne avec qui il avait de bonnes relations, ce qui était primoridal dans ce métier. Mieux valait en effet avoir une poignée de fournisseurs fiables et pouvoir compter sur une marchandise de qualité que d'essayer de réduire les prix avec quelques petits marchands de passage, qui n'assuraient généralement pas de service après-vente et qu'on avait du mal à retrouver pour se plaindre d'un produit défectueux!

Un courant d'air s'engouffra dans la pièce, et le bruit des soques que l'on retire attira l'attention du marchand. Le chokore-to ayant l'air prêt, il osa en goûter une goutte afin de s'assurer de la cuisson, puis disposa harmonieusement sur le plateau la tasse, une serviette chaude, un pichet de shochu et quelques sembeis supplémentaires, avant de revenir dans la salle principale où s'étaient assis les samourais.

Mis à part eux, il n'y avait en ce moment en tout et pour tout qu'un trio de marchands qui semblaient feter un quelconque frugal négoce et draguaient la servante sous l'effet montant de l'alcool: il serait bientot temps de les prier de sortir, car Todokaji ne tenait absolument pas à ce qu'une poignée d'ivrognes mettent à mal son commerce, surtout aujourd'hui...

Il gratifia le nouvel arrivant d'un sourire, tout en jaugeant son nouveau client: le teint plus mat que la moyenne, l'homme portait un chapeau de voyage ainsi qu'une cape en paille, qui révélà une fois ouverte un kimono aux couleurs du clan du Phénix: ce samourai venait probablement d'arriver récemment en ville. Bien qu'arborant des vetements propres et soignés, sa cape grossière prouvait bien qu'il n'avait pas pris le truc.

Todokaji déposa les aliments sur la petite table devant kuni Ozaku, plissant les yeux et soufflant un "dozô, je vous en prie" à son client alors qu'il posait le bol de chokore-to, puis la bouteille de shochu devant le shugenja du clan du Crabe.

Puis, se tourant vers le nouvel arrivant qui finissait d'enlever sa cape et son chapeau, il s'inclina:
"-O-hayo, samouraï! Bienvenue dans ma modeste auberge, qu'est ce qui vous ferait plaisir ?"

Le regard du samourai du clan du Phénix embrassa la pièce d'un seul coup, puis se porta sur le patron:
"-Un bol de ton meilleur thé, marchand."

_________________
[...]Hida Kisada, qui se soucie autant de l'avis de l'Empereur que moi de mes chaussettes sales...[...]
avatar
Scoub
Immortel des Monts de la Tartine
Immortel des Monts de la Tartine

Nombre de messages : 2075
Age : 32
Localisation : Vienne
Date d'inscription : 14/12/2006

http://rokugannoshite.activebb.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce par quoi tout commenca.

Message par Hida Stoof le Jeu 25 Jan - 20:43

La jeune Matsu dévisagea le Samurai du clan du phenix, elle se souvenait du groupe de Hors-la-loi du clan du phenix qui avais provoqué une vendeta contre sont sensei...

celui la avais le meme air que ses mécréants...

la jeune lionne repris la none exprétion de sont visage pour camoufler toute la haine que se samourai lui inspirait...

sont impolitesse envers Todokaji hito montrait le peut d interet que la jeune lionne lui porterait
avatar
Hida Stoof
Gardien de la Source
Gardien de la Source

Nombre de messages : 1040
Age : 32
Localisation : le Dojo du chateau de la magistrature de Ryoko Owari Toshi
Date d'inscription : 14/12/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce par quoi tout commenca.

Message par Scoub le Ven 26 Jan - 16:02

Le samourai inspecta la pièce, puis se retourna et ouvrit légerement le rideau de velous épais qui isolait la pièce principale. Un premier rideau permettait d'accéder à une sorte de vestibule, sans pour autant permettre à l'air froid de s'engouffrer dans l'établissement. C'était là que les clients otaient leurs sandales et leurs geta, ces sandales de bois aux pieds parfois invraisemblablement hauts, comme les portaient certains moines.

"-Dozo, je vous en prie, Yumeko-sama, rentrez."

La voix était douce et sereine. Une main fine et frèle poussa alors délicatement le lourd rideau - une main de femme, assurément, aucun homme, serait-il du clan de la Grue, ne pouvait posséder de si fines mains - dévoillant un poignet tout aussi fin, et une manche de kimono d'un rouge profond, ornée de motifs jaunes orangés sur la moitié supérieure. Un chapeau apparut ensuite, un de ces chapeaux que portent les grandes dames lorsqu'elles voyagent; large, avec un voile de gaze qui leur permet de vois autour tout en masquant leur beauté, et en l'augmentant de fait. Seuls transparaissaient des lèvres ourlées et maquillées de rouge, et le contour des yeux, passés de noir profond . Comme un visage qu'on devinait parfaitement sans le voir en fait.

La jeune femme entra dans la pièce, révélant un kimono somptueux, rouge, jaune et orangé, avec des motifs de phénix flamboyants dans les zones les plus foncées, tout en laissant certains espaces vides pour que l'oeil s'y perde au plus profond de couleurs simples mais aux tons chauds.

Alors qu'elle enlevait ses sandales, le plus calmement du monde, le samourai demanda à ce qu'on apporte un coussin pour sa maitresse: le voyage avait été long et il falait qu'elle soit confortablement installée pour savourer son thé.
Le patron se hata en direction de sa réserve, et en revint avec l'objet demandé alors que la jeune dame marchait gracieusement vers la table qui jouxtait celle des deux samourais. Son serviteur - ou peut-être on yojimbo, son garde du corps - l'aida à s'asseoir sur ledit coussin, qu'il avait posé par terre. Elle se baissa délicatement, sans qu'aucune fatigue ne se lise dans l'expression de son corps, puis, une fois disposée, se mit à défaire soigneusement les noeuds de sa coiffe, savants entrelacs que ses doigts agiles manipulaient sans peine, jusqu'à ce que les deux cordellettes pendent de chaque coté de son visage encore masqué.

Le samourai s'était assis à la table, sur le coté de celui de sa maitresse, ses deux sabres posés à sa gauche, et scruta un instant le shugenja Kuni et la jeune Matsu, qui ne bronchaient mot depuis l'entrée des deux nouveaux arrivants. Puis il les salua d'un mouvement de tête, les deux tables permettant aux clients de se saluer.

Le chapeau fut glissé de coté, cachant totalement le visage de la jeune fille aux yeux des deux samourais un instant, avant d'être ramené devant elle, dévoilant une cascade de cheveux d'un noir de jais qui dévala les épaules et s'arreta aux hanches de la jeune femme, dans un souffle. Sa peau était légrement rosie par le froid, et ses pomettes avaient pris une légère couleur de peche. Elle était aussi belle qu'on pouvait l'esperer, un front et un menton parfaits, un petit nez aussi agréable que le reste, et des yeux ... blancs. La jeune femme était aveugle.

Elle tatonna légerement la table, posa ses mains, et tourant son visage dans la direction approximative de la table voisine, déclara comme dans un souffle:
"-Je vous en prie, samourais, la présence d'une jeune infirme ne doit pas arreter votre conversation."

Son compagnon la regarda avec un sourire tendre.
avatar
Scoub
Immortel des Monts de la Tartine
Immortel des Monts de la Tartine

Nombre de messages : 2075
Age : 32
Localisation : Vienne
Date d'inscription : 14/12/2006

http://rokugannoshite.activebb.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce par quoi tout commenca.

Message par Hida Stoof le Ven 26 Jan - 19:34

la jeune lionne s inclinat et réalisa que la jeune femme ne pouvais la voire...


"Konichiwa Phenix hime sama, mon nom est Matsu Shirushi fille de Matsu Itomi et niece d Akodo Norugumi. veuillez nous excuser, nous ne nous sommes pas arrété de parler a cause de votre andicape, mais plustot a cause de l impolitesse de votre compagnon envers todokaji ... mais je comprend maintenant qu il doit faire partit de la célèbre école de Yojimbo Shiba."

La jeune Matsu fit un signe de tête au Yojimbo en signe de respect.

"Madame si réelement vous désirez nous entendre parler il fodra pour vous que nous continuions cette conversation, mon compagnon n est pas tres locace cela doit venir de sont enseignement, il est vrai que je comprend un peut sa façon de penser meme si je ne suis jamais allé sur le mur des batiseurs... coi qu il en sois d ou venez vous?"
avatar
Hida Stoof
Gardien de la Source
Gardien de la Source

Nombre de messages : 1040
Age : 32
Localisation : le Dojo du chateau de la magistrature de Ryoko Owari Toshi
Date d'inscription : 14/12/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce par quoi tout commenca.

Message par Scoub le Mar 30 Jan - 13:13

"-Tsu!"

Le yojimbo laissa échapper un sifflement entre ses dents.

"-Je ne considerais pas votre dernière remarque, Matsu-sama, par respect envers votre jeune age. Vous apprendrez néanmoins que la politesse se pratique entre gens du même rang. A moins que vous ne cachiez des origines ... plus modestes."

"-Il suffit, Heishiro, mon ami, murmura comme dans un souffle la jeune femme. Ces querelles n'ont pas lieu d'être, et j'aimerai entendre des excuses."

Le bushi baissa quelque peu le regard, fronça des sourcils, et s'excusa pour ses dernières paroles. Puis il s'assit sur son coussin, ajusta les pans de son kimono et posa les mains sur ses cuisses, ne bronchant plus.

"-Il serait bon que les deux partis en présence s'excusent, Matsu-san, afin que la paix soit entendue."

Le regard blanc de la jeune femme se posa sur la jeune Matsu, qui se sentit comme transpercée, mise à nue; l'impression que la mystérieuse jeune femme du clan du Phénix pouvait comme lire en elle. Décidément, les descendants de la tribu d'Isawa étaient bien étranges à certains égards, mais leur force mystique était belle et bien réelle.

"-J'ai peut-être eu le malheure de naître aveugle, Matsu Shirushi-san, mais les kamis qui m'entourent ont la bonté d'être devenus mes yeux, et leur aide me permet de voir bien mieux la profondeur des choses, au-delà des apparences. La tempete qui sommeille en vous n'a nullement besoin de sortir ici, et vos propos acerbes n'étaient pas plus justifiés que sa réponse.
Si vous désirez que nous parlions sereinement, reconnaissez donc la vcuité de vos propos. N'êtes vous pas assez humble pour mettre un genou à terre comme le fît Shiba lui-même ?"
avatar
Scoub
Immortel des Monts de la Tartine
Immortel des Monts de la Tartine

Nombre de messages : 2075
Age : 32
Localisation : Vienne
Date d'inscription : 14/12/2006

http://rokugannoshite.activebb.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce par quoi tout commenca.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum