6.2 Embrouilles à Naohan

Aller en bas

6.2 Embrouilles à Naohan

Message par Scoub le Ven 19 Oct - 15:18

Le lendemain matin, Barrique Esseulée se leva de fort bonne heure, et alluma un petit feu dans la pièce, afin que ses invités aient bien chaud. Le bois craqua rapidement sous les flammeches, et une chaleur bienvenue envahit la cahute. Wei Changhai apporta alors quelques cruches de vin, un peu de gruau, et en proposa une maigre portion aux deux compagnons.

"-Hélas, messers, voici tout ce que j'ai à vous offrir, les affaires en ce moment ne sont pas florissantes, et le commerce se montre fort peu généreux, de face comme par dessus l'épaule! Avec tous les militaires qui trainent par ici, plus moyen de faire de bonnes affaires sur les routes! Et pourtant! Partout où passe la guerre, de nombreux braves se retrouvent sans terre et sans maison, et vont se cacher dans les herbes pour survivre!"

Quelques bulles percerent à la surface, signalant que le gruau était bien chaud. Wei Changhai remua énergiquement la pate, et en servit deux bonnes louchées dans les bols de bois des deux amis. Ca n'était certes pas grande pitance comparé à ce qu'ils avaient englouti au repaire, mais il leur fallait des forces pour les jours à venir. Saule Immortel réalisa qu'il était toujours inscrit au tournoi d'arts martiaux; son absence causerait-elle quelque souci à ses compagnons ? D'un autre coté, se montrer en public, c'était s'exposer au regard possible d'un témoin de la scène de la veille. Et nul doute que les témoins oscilleraient pour la plupart du coté de Tong; le jeune homme était chef d'un shifu réputé, lui n'était qu'un vagabond de passage.

"-Nous irons au marché dès que vous aurez terminé, et nous rencontrerons un ami. Lui saura où vous cacher quelques temps, et il ne servirait à rien de graisser la patte des autorités pour les convaincre que vous n'êtes que des victimes: ils n'en seraient que plus méfiant! De plus, nous en profiterons pour faire quelques courses, afin que vous ne manquiez de rien!"


Dernière édition par le Ven 19 Oct - 18:12, édité 1 fois

_________________
[...]Hida Kisada, qui se soucie autant de l'avis de l'Empereur que moi de mes chaussettes sales...[...]
avatar
Scoub
Immortel des Monts de la Tartine
Immortel des Monts de la Tartine

Nombre de messages : 2077
Age : 32
Localisation : Vienne
Date d'inscription : 14/12/2006

http://rokugannoshite.activebb.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: 6.2 Embrouilles à Naohan

Message par Hida Stoof le Ven 19 Oct - 15:32

Saule immortel dans un souci de remercier Barrique esseulée, pris la parole:

"Frere, vous etes potier, je cherche quelque récipiants pour transporter mes ingredients. Je vous les payerais de bon coeur et refuserais que vous me les offriez. il me fodrait 6 ou 8 petit pots qui tiendraient dans une main, avez vous cela? inscrivez aussi votre marque au dessous, je parlerais de vous a mes collegues medecins."

saule immortel s inclinat en attendant une réponse
avatar
Hida Stoof
Gardien de la Source
Gardien de la Source

Nombre de messages : 1040
Age : 33
Localisation : le Dojo du chateau de la magistrature de Ryoko Owari Toshi
Date d'inscription : 14/12/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: 6.2 Embrouilles à Naohan

Message par Scoub le Ven 19 Oct - 15:48

"-Pour sur! Si je n'avais pas celà, pourrais-j décemment me faire appeler potier? Je n'ai pas tout à fait de pot qui tiennent dans la main, mais j'en ai de petits! Si vous cherchez de petits récipients, je vous conseille d'utiliser des calebasses, ou des tiges de bambous! Assurément, vous en aurez à votre guise si vous cherchez un peu! Néanmoins, j'ai encore gardé quelques petits pots et couvercles qui, bien scellés et ménagés des chocs violents, devraient vous garder tout celà bien au frais!"

Barrique Esseulée commeça à farfouiller dans son atelier, faisant rouler une lourde jarre afin de dégager ce qui devait ressembler à une table, et dévoilà ainsi à Saule Immortel une collection de 8 petits pots de terre cuite, 3 moyens, qui faisaient la taille d'un melon, et 5 à peine plus petits, mais moins larges.

"-Comme vous m'interdisez de vous les céder, je vous les fait à 40 bu l'ensemble! Vous ne le regretterez pas, ou alors revenez, et je vous en fourni de nouvelles pour pas un rond! Alors, messer, vous les prenez ?"

_________________
[...]Hida Kisada, qui se soucie autant de l'avis de l'Empereur que moi de mes chaussettes sales...[...]
avatar
Scoub
Immortel des Monts de la Tartine
Immortel des Monts de la Tartine

Nombre de messages : 2077
Age : 32
Localisation : Vienne
Date d'inscription : 14/12/2006

http://rokugannoshite.activebb.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: 6.2 Embrouilles à Naohan

Message par Hida Stoof le Ven 19 Oct - 18:10

"tout cela me semble parfait, je te les prend et t en offre 60 Bu, vu la qualité de tes ouvrage il me semble que cette somme est correct et je ne me permettrai pas de t en donner moins frere."

Saule immortel s inclinat en tendant l argent a barrique esseulée

"mes onguents, cremes et autres potions seront bien protégé par tes petits pots de terre"
avatar
Hida Stoof
Gardien de la Source
Gardien de la Source

Nombre de messages : 1040
Age : 33
Localisation : le Dojo du chateau de la magistrature de Ryoko Owari Toshi
Date d'inscription : 14/12/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: 6.2 Embrouilles à Naohan

Message par Scoub le Ven 19 Oct - 21:25

"-Si vous avez besoin de quoi que ce soit pour vos ... médicaments, nous aurons tout loisir de chercher celà au marché, en même temps qu'un peu de bonne viande grasse et d'un peu de vin! Nous prendrons aussi des fruits, la journée d'aujourd'hui promet d'être chaude, celà nous rafraichira."

Alors qu'ils sortaient tous trois, Barrique Esseulée, tout en fermant la porte de sa masure, empressa nos compagnons d'attendre un instant: il rentra derechef chez lui, et empoigna une partie de la menuaille qu'il venait d'empocher de la vente de ses poteries.

"-Si rien ne m'autorisait à refuser cet argent, rien ne m'empêche en revanche de le dépenser comme bon me semble! En chemin, nous prendrons trois et cinq coupes dans un estaminet que je connais bien, pas très loin d'ici. Mais évitons de passer par le troquet où vous avez rencontré ce triste sire de Tong. Essayons au moins pour aujourd'hui de passer inaperçu!"

Wei Changhai invita alors nos deux amis à le suivre. Marchant d'un pas léger, ils passèrent rapidement devant quelques devantures affichant qui ses onguents, aphrodisiaques et autres potions censées apporter longue vie et bonheur, qui encore ses talents de calligraphe, là où d'honnêtes commerçants proposaient chapeaux en osier, en bambou, ou encore vêtements anodins ou luxueux. Il regnait dans certaines rues un calme plat, là où les travailleurs avaient quitté pour la journée leur lieu de repos, laissant quelques enfants jouer avec un chien errant ou un cerceau, et les femmes préparer le repas du midi, qu'elles apporteraient à l'heure convenue à l'atelier où encore à l'échoppe, quand ce n'était pas aux champs, aux haras ou encore aux paturages. Un beau soleil brillait en cette matinée de printemps, agrémenté d'un petit vent rafraichissant. Nul doute que l'après-midi serait bien plus chaud. Cà et là, des étals apparaissaient, proposant mets, fruits et légumes, carcasses d'animaux fraichement abbatus, poissons, graines, chevaux, bien évidemment, outils de bois et parfois de fer, mais aussi plus rarement armes, animaux vivants, et toute une myriade de produits, issus pour certains de troc avec les barabres xiongnu, comme des faucons dressés, des bijoux dorés, des vêtements solides et robustes de cuir ou de peau tannée ...

Le petit groupe se fit plus discret à l'approche d'un groupe de trois hommes portant la livrée royale: un exempt, chargé de collecter les taxes du marché et de s'assurer de la qualité des produits vendus et du respect de la norme imposée par l'Etat, accompagné de deux auxiliaires, en cas de marchand récalcitrant. La parfaite petite machine étatique percevait son du sur les produits échangés, en contrepartie d'une sécurité des affaires dans les murs de la cité. Les trois hommes ne notèrent même pas le passage des compagnons, tout affairés qu'ils étaient à discuter avec un marchand, qui clamait qu'il pensait qu'une loi était passé baissant la taxe sur les minerais, l'homme proposant entre autres sur son étal du cinabre et du fer ...

Ils allèrent donc s'installer boire une ou deux coupes sur l'invitation formelle du potier.

"-Eh, patron! Apportes-nous donc deux pichets de ton meilleur vin, veux-tu ? s'éclama Barrique Esseulée, invitant Yu Fei à prendre la place d'honneur, et Saule Immortel la seconde place, lui-même se contentant de la troisième place. Alors, braves, que comptez-vous faire exactement, maintenant ?"

_________________
[...]Hida Kisada, qui se soucie autant de l'avis de l'Empereur que moi de mes chaussettes sales...[...]
avatar
Scoub
Immortel des Monts de la Tartine
Immortel des Monts de la Tartine

Nombre de messages : 2077
Age : 32
Localisation : Vienne
Date d'inscription : 14/12/2006

http://rokugannoshite.activebb.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: 6.2 Embrouilles à Naohan

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum