Autopassion.net le site dédié à l'automobile créé par ses utilisateurs

Chapitre 3. Chez les Xiongnu.

Aller en bas

Chapitre 3. Chez les Xiongnu.

Message par Scoub le Dim 20 Jan - 16:05

Saule Immortel ouvrit doucement les yeux. La douleur le reprit aussitot. Il porta instinctivement sa main à ses côtes. Des bandages et une mixture lui resterent sur les doigts. Il frotta son pouce et son index sous son nez. L'odeur le repoussa quelque peu. Un mélange d'herbes et de quelque chose qu'il ne connaissait pas. Les effluves le ramenèrent tout de même à la réalité; il était allongé sur des fourrures épaisses et moelleuses, au milieu d'une sorte de tente ronde, à la strucure de bois. Un petit feu brulait au milieu, faisant chauffer une sorte de théière grossière de par la forme, mais joliement décorée, motifs chinois et étrangers se melant en une adéquation subtile. La tente était plutot grande, et quatre poteaux massifs la tenaient au centre, aux quatre coins cardinaux, délimitant ainsi des espaces au milieu de cet habitat temporaire. A l'un d'eux étaient suspendues deux lourdes épées de bronze, les fameux dao utilisés par ces cavaliers des steppes, des armes lourdes et robustes, à l'image de leurs propriétaires. A un autre, les affaires qu'il portait durant l'attaque du fort. Il ferma les yeux, et la situation délicate lui revint immédiatement en tête. Le mariage entre Mok Shi Tung et Xoa, l'enlèvement de la jeune fille par des hommes déguisés en soldats du royaume de Zhao, mais qui parlaient d'un général de l'armée de Qin, Fan Yuqi, qui agissait directement sous les ordres de Cheng Jiao. Cheng Jiao, un prince de Qin. Le frère du futur souverain. Il s'assit sur le rebord de la paillasse, prit sa tête dans ses mains. De sombres pensées l'envahirent. La tente s'entrouvrit alors, laissant apparaître deux servantes, une jeune fille au visage potelé, et une vieille qui portait sur elle bijoux dorés et argentés en grand nombre. Toutes deux étaient vetus de grand vetements colorés, et portaient force bijoux, bracelets, colliers, boucles d'oreille. Leur coiffure, élaborée, constrstait nettement avec l'image de peuple "barbare" qui collait aux Xiongnu.

La jeune lui adressa quelques mots dans leur langue étrange, puis s'approcha sans pudeur du fangshi nu, et regarda sa plaie. Elle prit un peu d'eau chaude, humecta un linge, et nettoya le fangshi qui tentait de se recouvrir les cuisses de la peau d'animal qui servait de couette. Les deux femmes rigolèrent de bon coeur devant l'apparente gene du fangshi, puis elles se retirèrent, non sans que la plus jeune lui ai lancé quelques oeillades ds moins farouches.

S'habillant prestement, Saule Immortel récupéra la plupart de ses biens, et ouvrit la tente afin de contempler l'exterieur...

L'horizon, qui tenait dans la cuvette entourée de gigantesque massifs de rocaille qu'occupait le camp, était couvert de yourtes de tailles et de couleurs variables, et plusieurs dizaines de feux s'élevaient de ça et de là. C'étaient plusieurs centaines de tentes qui s'étaleient ainsi à la vue de l'exorciste, rendant l'image d'une gigantesque fourmillière où nul endroit n'échappait à l'activité humaine. Plusieurs hommes dressaient des chevaux sauvages non loin de là. Un peu plus loin, des femmes portaient des plats vers un feu ou une tente, ou encore quelques enfants en bas âge jouaient dans un carré d'herbe.

Une main puissante vint se poser sur son épaule d'un grand coup, et un rude gaillard lui offrit un grand sourire où il manquait une dent, et qu'un coup d'épée avait marqué au visage. Portant lui aussi un lourd dao de bronze, il gluturra quelques mots, et désigna une tente un peu plus loin. Puis il se passa la main sur le ventre en rond. Il devait être l'heure de manger. Il l'accompagna sur le chemin qu'il semblait suivre, les gamins accourant parfois pour venir regarder le fangshi, et discutaient entre eux, jusqu'à ce que le garde en taloche un, faisant déguerpir les autres. Puis il rit bruyamment, et continua le chemin en parlant à un Saule Immortel qui avait du mal à tout assimiler, son état étant encore comateux.

Ils arrivèrent dans une vaste tente qui tronait sur une petite butte. Elle était bien plus grande et décorée que les autres, et le fangshi devina que c'était celle de Chagork. En effet, à l'intérieur, trophés de chasse, armes, harnachements de chevaux et même une peinture visiblement chinoise tronaient un peu partout, conférant une certaine majesté à l'ensemble. Dans une atmoshère un peu lourde, il s'avança, le garde semblant l'annoncer. Il reconnut là Sargaï, Huan Hunshu et Mu Lin, qui devisaient de manière sérieuse mais décontractée avec plusieurs inconnus, dont un vieil homme qui occupait une place de choix, et qui se révéla etre Chagork lui-même. Son language tranché faisait de Sargaï un interprete quasi obligé, bien que Mu Lin sembla avoir maitrisé les rudiments de la langue.

"Mon père dit que les hommes du Zhao n'ont pas le coeur à chevaucher! Quelques jours en croupe, et voilà qu'ils doivent dormir presque 6 journées! Haha!"

L'assemblée partit d'un grand éclat de rire.

"Assieds-toi, Tigre Impassible, et profites de l'hospitalité pour avoir sauvé la fille du chef et ma soeur! Pour le temps que tu désires, les Faucons du désert t'offrent ce que tu désires! Femmes, argent, cheval, tu es notre invité, et ta position est sacrée pour nous!"

Il va sans dire que pour Mu Lin / Harmonie Intérieure et Huan Hunshu / Phénix-de-brume, les mêmes dispositions avaient été prises. On avait même longuement proposé à Mu Lin de choisir une femme pour lui tenir compagnie la nuit, ignorant sa véraitable identité!

_________________
[...]Hida Kisada, qui se soucie autant de l'avis de l'Empereur que moi de mes chaussettes sales...[...]
avatar
Scoub
Immortel des Monts de la Tartine
Immortel des Monts de la Tartine

Nombre de messages : 2077
Age : 33
Localisation : Vienne
Date d'inscription : 14/12/2006

http://rokugannoshite.activebb.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chapitre 3. Chez les Xiongnu.

Message par Hida Stoof le Lun 21 Jan - 17:01

Tigre impassible encor tout engourdi par ses blessures s inclinat devant shagorc et sargai avant de s exprimer:

"Ma seule et unique récompense est que la princesse Xoa, sois en bonne santé... Je ne pourrai accepter de tel present... Je ne connait pas bien votre culture, pour le peuple de Zonghuo, je suis un Fangshi, je suis un Sage qui recherche l immortalité et la richesse n est pas le but premier de ma vie...mais si vous le permetiez j aimerai en savoire un peut plus sur votre peuple, vos coutumes..."

Tigre impassible s installa alors dans la meme position que sargai aupres de ses compagons, leurs disant bonjour d un signe de tete.
avatar
Hida Stoof
Gardien de la Source
Gardien de la Source

Nombre de messages : 1040
Age : 33
Localisation : le Dojo du chateau de la magistrature de Ryoko Owari Toshi
Date d'inscription : 14/12/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chapitre 3. Chez les Xiongnu.

Message par Scoub le Lun 21 Jan - 21:53

Sargai traduisit les paroles du fangshi à son père, et celui-ci se leva, les poings serrés, en une attitude menaçante, lachant un flot de paroles que Mu Lin semblait incapable de déchiffrer.

Sargai opina du chef, et se tourna vers la bande. Son visage s'était durci.

"Nos coutumes veulent que celui qui enlève la fille d'un chef ne reste pas en vie. Nos coutumes veulent qu'il périsse, que sa tête orne le poteau central durant 7 jours et 7 nuits, et qu'elle soit ensuite lancée aux chacals et aux vautours. Voilà nos coutumes."

Le chf leva la main, et prononca un discours où il pointa du doigt à des nombreuses reprises nos amis atterés. Si les Xiongnu voulaient la tête de Fan Yuqi, passe encore. Mais si c'était Cheng Jiao qu'ils voulaient, ils courraient à leur perte! Leur nombre conduirait au mieux à un état de guerre dans les steppes!

Les nombreux chefs de tribus afféodés aux Faucons du désert semblaient approuver les paroles du chanyu. Tous était des hommes d'age mûr, certains bedonnants, d'autres athlétiques. L'un d'entre eux semblait jeune, mais revetait déjà des allures de jeune prince des steppes. Assez charmant, sous sa tunique de barbare, pensa Mu Lin. Le jeune homme la troublait assez en vérité.
Chagork avait fini de discourir, et, ramenant sa cape sur son corps, se rassit, laissant son fils s'avancer.

"Mon père se plait à penser que ni Yanshan ni le Zhao ne sont melés à cette sordide affaire. Et que le coupable est ce Cheng Jiao. Mon père dit que puisque vous êtes les envoyés de Yanshan, il vous incombe de lui ramener sa tête, afin que le mariage soit célebré et que les Faucons du désert signent la paix avec Yanshan et le Zhao. Sinon, il se réserve le droit à ne pas céder sa fille à un homme dont les hommes sont des laches, des pleutres, et des fennecs puants. Ainsi a parlé mon père!"

Le vieux chef opina, et Sargai poursuivit.

"Moi-même et mes hommes vous accompagneront, afin de prouver notre entente avec Yanshan. Nous partirons quand vous serez rétablis. En attendant, faîtes ici comme chez vous!"

Il regnait dans la yourte une atmosphère lourde et tendue, alors que les boissons arrivaient servies par de jeunes femmes aux parures merveilleuses, qui les servirent en souriant parfois éffrontément...

_________________
[...]Hida Kisada, qui se soucie autant de l'avis de l'Empereur que moi de mes chaussettes sales...[...]
avatar
Scoub
Immortel des Monts de la Tartine
Immortel des Monts de la Tartine

Nombre de messages : 2077
Age : 33
Localisation : Vienne
Date d'inscription : 14/12/2006

http://rokugannoshite.activebb.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chapitre 3. Chez les Xiongnu.

Message par Hida Stoof le Lun 21 Jan - 22:54

tigre impassible discuta pendant le repas avec sargai, pour qu il traduise a sont pere:

"nous ne somment pas des hommes de Yanshan, nous sommes des amis du gouverneurs, et si nous avont voulu acceuilir la princesse, c est car c est un tres grand honneur de proteger une princesse...
Mes compagnons et moi désiront montrer au grand chef shagork que nous sommes des hommes d honneur. nous répareront l honneur de la princesse Xoa non pas pour que la princesse se marie, mais pour la paix entre les faucons du desert et le peuple du Zonghuo."

Tigre impassible fit une pause pour gouter la boisson qui lui avait été servi

"j aimerai savoir si l un de vos messagers pourrai transmettre un message a la ville de Yanshan... il fodrai prevenir le magistrat de notre retard, et je souhaiterai que ma bien aimée, qui est enceinte sois mise au courant de notre future expedition..."
avatar
Hida Stoof
Gardien de la Source
Gardien de la Source

Nombre de messages : 1040
Age : 33
Localisation : le Dojo du chateau de la magistrature de Ryoko Owari Toshi
Date d'inscription : 14/12/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chapitre 3. Chez les Xiongnu.

Message par Sami le Mar 22 Jan - 12:59

Mu Lin resta silencieuse durant tout le discours et le repas. Tout son esprit était tourné vers la recherche d'une solution pacifique. Ou plutot, une solution qui occasionnerait le moins de pertes Humaines. Plongée dans ses pensées toute la soirée, c'est en s'allongant pour s'endormir qu'un plan d'action emergea.
Il lui fallait se renseigner sur ce Général et Cheng Jiao... Puis, tenter de temporiser les ardeurs des nomades. il était inutile de tenter de les convaincre d'abandonner leur envie de vengeance. Mais les laisser foncer tête baisser serait l'ouverture à un massacre.
Plus elle y pensait, plus une chose devenait évidente pour Mu LIin. le Qin tentait d'affaiblir le Zhao. la raison restait encore un mystere, mais les faits étaient là. Le Qin espérait utiliser les Nomades comme diversion, pour agir contre le Zhao... Et trois pauvres vagabons avaient permis d'éviter cela.
Mu Lin le sentait arriver gros comme une montagne : pour tirer cette affaire au clair, il faudra alleren Qin et mener l'enquête !

_________________
Double dessert, y a que ça de vrai.
avatar
Sami
Double-dessert
Double-dessert

Nombre de messages : 739
Age : 34
Date d'inscription : 19/12/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chapitre 3. Chez les Xiongnu.

Message par Scoub le Mar 22 Jan - 16:57

"Puis-je remercier mes sauveurs ?"

Une voix d'une douceur exquise coupa court aux discussions. Dans l'entrebaillement de la tente, Xoa, méconnaissable, jeta un regard aux trois étrangers qui l'avaient sauvé d'une mort quasi-certaine. Elle s'inclina et vint baiser les mains de son père, avant de les porter au dessus de sa tete. Puis elle fit de même pour son frère, avant de s'asseoir enfin à coté de son père.


Le chignon noué serré au dessus de la tête, le port altier aux formes généreuses, Xoa avait revetu une robe fraiche et élégante, qui réhaussait ses traits charmants. Elle avait un regard à la fois magnifique et déterminé, celui d'une femme ambitieuse et décidée ...

Après avoir remercié ses sauveurs en les assurant de sa reconnaissance éternelle, elle leur fit offrir à chacun une broche de métal ciselé, figurant un faucon, comme signe de remerciement.


Dernière édition par Mgr. Scouby le Mer 18 Mai - 20:01, édité 1 fois

_________________
[...]Hida Kisada, qui se soucie autant de l'avis de l'Empereur que moi de mes chaussettes sales...[...]
avatar
Scoub
Immortel des Monts de la Tartine
Immortel des Monts de la Tartine

Nombre de messages : 2077
Age : 33
Localisation : Vienne
Date d'inscription : 14/12/2006

http://rokugannoshite.activebb.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chapitre 3. Chez les Xiongnu.

Message par Hida Stoof le Lun 28 Jan - 14:37

Tigre impassible s inclinat délicatement et dit:

"se n est rien, n importe qui orai fait exactement la meme chose..."

tigre impassible saissit alors la broche que lui avais offert Xoa pour l accrocher a sont Chong pao
avatar
Hida Stoof
Gardien de la Source
Gardien de la Source

Nombre de messages : 1040
Age : 33
Localisation : le Dojo du chateau de la magistrature de Ryoko Owari Toshi
Date d'inscription : 14/12/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chapitre 3. Chez les Xiongnu.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum