1.0 Rencontres

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

1.0 Rencontres

Message par Scoub le Jeu 3 Nov - 20:48

Nao est une petite cité du royaume de Zhao, au sud-est de Handan, la capitale. Forte d'environ 3000 âmes, cette cité frontalière avec le Qi est située sur un axe commercial important, qui lui permet de tirer des revenus non négligeables.



La cité est administrée par le gouverneur Sun Wong Lo, un fonctionnaire de premier ordre nommé là par le roi Zhao Daoxiangwang il y a environ cinq ans. Conciliateur mais homme avisé, il a su jusque là faire prospérer la cité et faire vivre en harmonie la population bigarrée des environs. Marchands de Qi, commerçants de Zhao, compagnies d'escortes, chevaliers du Jiang Hu*, nomades Xiongnu, caravanes du Qin, la diversité ne manque pas au royaume du cheval.
Désireux de s'entourer de gens de lettres et d'érudits, c'est tout naturellement qu'il a recruté sous ses ordres Han Lo (Sami) lorsque ce dernier est arrivé en ville. Mohiste convaincu, Lo a vite eut fait de réorganiser les systèmes d'irrigation, et sous son impulsion, la cité voit s'élever, lentement mais surement, des murailles pour remplacer les maigres murs qui encerclent les maisons.

Vivant dans le quartier est de la cité, au milieu des batiments administratifs, Sun Wong Lo compte sur son magistrat, Ting Sen Liao pour faire régner la justice. Légiste convaincu, ce dernier fait appliquer la loi de manière stricte. Chaque crime a sa peine, et le magistrat compte sur une trentaine de miliciens pour assurer le respect de l'ordre, que ce soit par les caravanes qui passent en ville ou par ses habitants.
Parmi ces derniers, on compte Qian Jao (Ben), véritable colosse imperturbable, presque toujours engoncé dans son armure de cuir, et se baladant immuablement avec sa lourde hallebarde et son casque à plumet rouge.

D'un autre coté, Sun Wong Lo s'appuie sur une cinquantaine de gardes, dont trente cavaliers, tous menés par Gao Dao, aussi connu sous le nom d'Épée de Bronze, pour assurer la sécurité de la cité contre un éventuel ennemi extérieur.

Enfin, autre figure notable, le shifu** Main Gauche, qui doit son sobriquet au fait qu'il lui manque la main droite, dirige une petite école d'arts martiaux, qui compte une dizaine d'élèves, dont la wuxia*** Xiao Li(Julien), héritière d'une famille de nobles du Chu, et Lin Jin(Antoine), alias Flèche Noire, lui aussi originaire du Chu, dont il porte la marque des forçats au fer rouge sur la joue gauche. Les deux enfants de Main Gauche habitent également l'école : d'un côté Yii, sa fille, joli brin de fille de dix-huit printemps, qui vénère son père et refuse ses prétendants pour ne pas le quitter, et de l'autre Tong, la vingtaine, jeune coq arrogant qui s'est déjà mis à dos nos deux amis à cause de son attitude hautaine et mesquine.


*Le monde des arts martiaux, qui vit reclus et souvent en dehors des zones contrôlées par la bureaucratie des différents royaumes
**Professeur
***Adepte des arts martiaux



Le gouverneur Sun Wong Lo


Le magistrat, Ting Sen Liao


Gao Dao, le chef de la garde


Main Gauche, le vieux shifu


Tong, le prétentieux fils du shifu


Yii, la fille de votre shifu


Dernière édition par Scouby le Sam 5 Nov - 11:39, édité 1 fois

_________________
[...]Hida Kisada, qui se soucie autant de l'avis de l'Empereur que moi de mes chaussettes sales...[...]
avatar
Scoub
Immortel des Monts de la Tartine
Immortel des Monts de la Tartine

Nombre de messages : 2075
Age : 31
Localisation : Vienne
Date d'inscription : 14/12/2006

http://rokugannoshite.activebb.net

Revenir en haut Aller en bas

1.1 Rencontres

Message par Scoub le Jeu 3 Nov - 21:37

Tout commence à la fin de l'été en cette année 880 de la dynastie Zhou.

Alors que Lin Jin et Qian Jao sont partis au village d'à coté, mandés par maitre Main Gauche pour acheter de l'alcool pour les libations aux ancêtres lors du festival d'automne, ils entendent des cris venant du bois non loin. Laissant là les jarres, ils avancent entre les arbres pour surprendre quatre Xiongnu tentant de violer une jeune femme, et ayant apparemment déjà mis hors de combat un jeune homme. Le premier brigand n'a pas le temps de voir nos amis qu'une flèche vient lui percer la gorge! Les trois autres sortent de lourds dao* de bronze et s’apprêtent à charger. Mais Flèche Noire encoche un second trait tout aussi mortel, et un second Xiongnu tombe, l’œil percé. Le troisième comparse n'a guère plus de chance : Qian Jao commence à faire tournoyer sa lourde hallebarde pour empêcher les bandits d'approcher, et décapite net l'assaillant. Le dernier n'a le temps que de se retourner et de commencer à s'enfuir : une dernière flèche vient lui percer la cuisse, et nos amis le rattrapent prestement.

Alors que Lin Jin le menace de son arc, le bandit grogne quelques mots dans une langue barbare, ce qui signe son arrêt de mort. Un instant après, un cri déchirant perce : réveillée, la jeune femme est couchée sur son compagnon, et visiblement son amant. Flèche Noire hisse le moribond sur son cheval et part au galop pour tenter de le sauver. Alors que Qian Jao ramasse les armes et note une marque tribale sur les quatre corps, la jeune femme a détaché l'un des chevaux et file à bride abattue vers la ville.

À Nao, un peu plus tard, le bilan est amer : la jeune femme a reçu l'ordre de rentrer discrètement chez elle. Fille d'un riche marchand, Gao Dao tient à ce que personne n'ébruite le fait qu'elle était dans les bois avec le fils d'un charbonnier! Ce dernier est d'ailleurs décédé, et nos deux amis ramènent le corps à la famille, que la douleur étreint. Dans un geste de bonté, ils vont même jusqu'à donner quelques pièces pour la cérémonie.

Peu après, Qian Jao vient rendre compte au magistrat du meurtre. Tentant d'épargner la vertu de la jeune fille, il essaie d'éluder la question. Il comprend rapidement qu'il n'est pas de taille, et finit par livrer les informations en sa possession. Le symbole de la tête d'ours que les Xiongnu avaient sur le pectoral semble l'intéresser. Il congédie Jao, qui avec Jin va voir Main Gauche. Ce dernier, qui a vécu quelques temps dans le monde des Lacs et des Rivières, leur apprend que ces marques étaient l'emblème du Clan des Grands Ours, un clan de justiciers et de chevaliers qui protégeait la région il y a vingt ans de celà. Il a même rencontré leur chef, Kun Ru, le Disciple de la falaise d'Or. Il le décrit comme un sage et un valeureux, protecteur des opprimés. Le soir même, une assemblée extraordinaire se tient au palais du gouverneur. Tous nos amis sont présents.

Rapidement, Ting Sen Liao annonce la couleur : pour lui, le Clan des Grands Ours n'est qu'un ramassis de canailles qui doit être exterminé. Il décrit le meurtre et le viol (presque effectif selon lui) comme la preuve de leur culpabilité, et ce devant tous les notables réunis. Main Gauche ose se lever, et déclare poliment que le Clan fut autrefois celui qui protégeait la région. Ces quatre hommes sont selon lui des déserteurs, et il conseille d'envoyer une ambassade rapporter les têtes, pour sauver l'honneur du clan. Tin Sen Liao demande avec une légère aigreur à Main Gauche de s'y rendre lui-même. le vieux shifu explique que son âge et ses obligations le retiennent ici, mais son élève la plus douée, Xiao Li, ira en son nom. Lin Jin, qui avait devant tous expliqué ce qu'il avait vu, demande officiellement l'autorisation de partir également, ce qui lui est accordé. Han Lo conseille également la prudence, et est nommé par Sun Wong Lo comme le chef de cette petite troupe. Enfin, excédant son supérieur Qian Jao explique son désaccord avec le magistrat, et demande à partir également : son code d'honneur l'y pousse. Cette déclaration tonitruante, qui a fait perdre la face au magistrat devant le gratin de la cité, lui fera gagner cent coups de fouet le soir même.

Heureusement pour lui, Han Lo intervient et demande à reporter la peine : il devra être en forme pour protéger la délégation demain si jamais les Grands Ours sont effectivement des bandits sans honneur. Ting Sen Liao y consent : l'insubordonné recevra le solde de ses coups à son retour. Le soir, dans la cour de la maison de Main Gauche, Lin Jin et Xiao Li, que leur naissance oppose, finissent par reconnaitre qu'ils partagent la même vision du monde. La jeune wuxia offre au chasseur de primes son aide dans sa quête de vengeance familiale. Poing de Bronze, cet odieux mercenaire, paiera un jour!

Et c'est par un froidureux matin que nos amis partent, avec les chevaux pris aux bandits, et leurs têtes dans un sac. Sans incident, ils atteignent un petit village de fermiers vers midi, où ils apprennent qu'un bourg à coté a été attaqué il y a quelques semaines. On y aurait volé une partie du cheptel et tué six hommes qui ont tenté de s'interposer. Visiter le bourg ne faisant qu'un petit détour par rapport à la route qui mène au manoir du clan, nos amis s'y rendent.

Devant le récit du (grassouillet) chef du village, les envoyés s'interrogent. Plusieurs centaines de démons auraient ravagé le bourg ? Il n'y a là pourtant que 4 maisons incendiées, et deux autres un peu noircies. L'attaque a visiblement eu lieu de nuit, et l'une des maison noircies est couverte de symboles ésotériques : un spectre y aurait fait son apparition après l'attaque, et serait coincé dedans. Rapidement, nos amis trouvent une vieille femme qui leur décrit des cavaliers, peut-être une vingtaine. Ils découvrent également une piste : les nombreux moutons emmenés ont laissé d'innombrables petites traces, et même après plusieurs semaines, on en repère quelques-unes. À la tombée du jour, le doute est présent : le manoir est là en vue, et les traces semblent y avoir mené presque directement. Laissant leurs chevaux dans un bois proche, la délégation de Nao va toquer à la porte. Et quelle entrée ! Voulant toquer fortement contre la porte, Qian Jao ne fait pas moins que de la briser d'un coup bien placé ! C'est la panique, et rapidement les torches arrivent. Plus d'une douzaine d'hommes en armes les menacent. Après un instant de tension, un homme sort du lot. Plus fluet que ses camarades, il se présente comme étant Petit Tigre, le disciple de Kun-Ru. Le chef du Clan des Grands Ours est actuellement souffrant, et c'est lui qui commande par procuration. Il supplie nos amis de laisser son maitre en paix (il doit absolument se reposer, les visitent le fatiguent énormément) et offre l'hospitalité aux envoyés du gouverneur. À table, l'ambiance est tendue. Entre les regards mauvais des hommes du clan, la présence de mouton au repas (que Petit-Tigre assure avoir acheté), les questions ouvertement offensantes de Xiao Li (Vous vous dites un wuxia ? Votre accueil n'en est pas le signe) et le questionnaire en règle de Han Lo, le repas se termine dans une ambiance houleuse, alors que nos amis vont s'installer pour une nuit qu'ils présagent courte...

*Type d'épée de cavalier, très lourde, courbe et tranchante d'un seul coté.


Petit Tigre

_________________
[...]Hida Kisada, qui se soucie autant de l'avis de l'Empereur que moi de mes chaussettes sales...[...]
avatar
Scoub
Immortel des Monts de la Tartine
Immortel des Monts de la Tartine

Nombre de messages : 2075
Age : 31
Localisation : Vienne
Date d'inscription : 14/12/2006

http://rokugannoshite.activebb.net

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum